Partager:

Et d'un !

14 fév 2023 Résumé

C’est enfin parti ! Le HC La Chaux-de-Fonds a remporté le premier acte des quarts de finale des play-off de Swiss League mardi soir. Les Abeilles ont disposé du HC Sierre 5-2 après un début de match compliqué. La série continue jeudi à Graben.

Si le premier tir chaux-de-fonnier par Olden (1re) n’a pas fait trembler les Sierrois, Giovannini n’a pas rassuré ses coéquipiers sur son intervention suivante. Face à Suter, le portier valaisan était étonnamment déséquilibré et manquait de s’avouer déjà vaincu (2e). Dans leurs petits patins en tout début de rencontre, les jaune et rouge ont peu à peu émergé au fil des minutes. Ils parvenaient à s’installer dans leur zone offensive et Castonguay passait très près de l’ouverture du score (6e).

Imprécises, les Abeilles permettaient à leurs adversaires de faire jeu égal dans une rencontre qui aurait dû être déséquilibrée. Quand Suter était pénalisé, on craignait le pire, mais le tableau d’affichage ne bougeait pas. C’est en supériorité numérique que le HCC se laissait surprendre. Une passe en retrait approximative, Huguenin dans le vent, et Bougro ouvrait la marque grâce au rebond offert par la balustrade (19e).

Cette réussite, loin d’être imméritée, ne réveillait pas les Chaux-de-Fonniers. Après la pause, ils manquaient toujours de mordant et peinaient à tenter leur chance autrement que de loin. Ils dominaient certes les débats, mais sans occasion tranchée. Jusqu’à ce qu’Achermann, oublié en zone offensive, ne touche le poteau. Andersons et Olden unissaient leurs efforts pour récupérer la rondelle et la redonner au numéro 9, qui parvenait à égaliser lors de son deuxième essai (28e).

Le HCC prenait l’avantage peu après la mi-match en supériorité numérique. Huguenin et Andersons jouaient à se faire des passes dans un coin de la zone, laissant tout le loisir à Olden de se faire oublier au deuxième poteau. Quand la transversale est arrivée, le Norvégien ne s’est pas fait prier pour inscrire le 2-1 (32e). Si les Valaisans avaient dominé la statistique des tirs cadrés en première période (14-11), ils étaient complétement dépassés pendant la deuxième (19-2).

Après la deuxième pause, un seul essai était nécessaire pour permettre aux Chaux-de-Fonniers de creuser l’écart. Après 21 secondes à peine, Achermann inscrivait le troisième sur un caviar offert par Andersons (41e). Les Sierrois n’avaient pas dit leur dernier mot. Berthoud tentait sa chance depuis le haut du slot et son tir, bien que peu violent, surprenait Östlund (46e). Schweri aurait pu redonner un peu de confort à ses couleurs, mais Giovannini s’interposait (49e).  

Le but de la sécurité tombait finalement grâce à Fuhrer, qui donnait un gros coup de rein afin de récupérer une rondelle partie en dégagement interdit. Il glissait alors le puck à Schweri qui concluait d’un magnifique tir croisé dans la lucarne (56e). Les Sierrois évoluaient sans gardien pendant presque quatre minutes, permettant à Olden de soigner ses statistiques la cage vide (58e) et de viser le poteau (60e). Le HCC a assuré l’essentiel mais il est prévenu : le HC Sierre n’a pas l’intention de faire de la figuration. /mwi

HC La Chaux-de-Fonds – HC Sierre 5-2 (0-1 2-0 3-1)

La Chaux-de-Fonds mène 1-0 dans la série.

Les Mélèzes : 3161 spectateurs.
Arbitres : MM. Massy et Arpagaus, Bachelut et Ammann.
Pénalités :  2 x 2’ (Suter, Eugster) contre La Chaux-de-Fonds. 4 x 2’ (Meyrat, A. Montandon, Maret, Berthoud) contre Sierre.
Buts : 19e Bougro (Heinimann, à 4 contre 5 !) 0-1. 28e Achermann (Olden, Andersons) 1-1. 32e Olden (Andersons, Huguenin, à 5 contre 4) 2-1. 41e Achermann (Andersons, Olden) 3-1. 46e Berthoud (Heinimann) 3-2. 54e Schweri (Fuhrer) 4-2. 58e Olden (dans la cage vide) 5-2.
La Chaux-de-Fonds : Östlund, Huguenin, Gehringer, Jaquet, In-Albon, Vogel, Chanton, Del Ponte, Olden, Achermann, Andersons, Petrini, Wilkins, Schweri, Eugster, Suter, Fuhrer, Carbis, Privet, Lauper, Dubois.
Sierre : Giovannini, Berthoud, Maret, Casserini, M. Montandon, Meyrat, Dozin, Vouardoux, Bernazzi, Bougro, Castonguay, Volejnicek, A. Montandon, Karaffa, Perrenoud, Bonvin, Jobin, Perron, Heinimann, Riat, Dolana.
Notes : La Chaux-de-Fonds joue sans Voirol, Matewa, Rüegsegger, Berthon, Augsburger, Ulmer, Andersson (blessés), Bengtson, Topping, Fontana (surnuméraires) ni Cavalleri (avec Genève Servette) mais avec Chanton (licence B, Genève Servette). Sierre au complet. Andersons reçoit le prix du meilleur compteur de la saison régulière avant le début de la rencontre. Tir sur le poteau d’Achermann (27e). Sierre joue sans gardien de 56’42’’ à 57’27’’ et de 58’05’’ à 60’00’’. Andersons et Heinimann sont élus meilleur joueur de chaque équipe.